Des nouvelles de Philippe Croizon! - étape 5

Compte-rendu étape 5 – 6 janvier 2017

Philippe : « Malheureusement nous avons eu un problème  technique sur la voiture juste avant  le  départ  de  la  spéciale :  direction  assistée cassée  donc  mini-manche bloqué. Bref notre lot de galère quotidien.... Du coup c’est mon copilote  qui a conduit  sans direction assistée toute  l’étape. Maintenant je sais ce  que c’est que  d’être copilote, je ne veux plus revivre ca ! On ne parle d’ailleurs jamais assez du rôle du copilote. Leur travail est essentiel et phénoménal. 

La  2ème  partie  de  Spéciale  a  heureusement  été  annulée  pour  des  raisons  de fortes  intempéries.  Le  ciel  bolivien  nous  est  littéralement  tombé  sur  la  tête avec  des  pluies  diluviennes.  Le  spectacle  sur  l’alti-plano  avec  les  orages  qui  éclataient de tous les côtés était dantesque. On a fini par arriver vers 22 heures à Oruro mais nous n’avons jamais pu rentrer sur le bivouac qui était totalement inondé. Nous avons donc dû tous dormir sur le  bord  de  la  route.  L’organisation  nous  a  alors  annoncé  que  l’étape  du lendemain (samedi) était annulée ce qui tombait bien compte-tenu de l’état de fatigue de tout l’équipe... »

 

 

 

Le 07 janvier 2017